Expédition Caribou
Nature

Niagara & Lac Huron

Share Button

Après 2 jours à Toronto, nous décidons de quitter la ville pour se diriger vers les chutes du Niagara, à 2 heures de route.

Nous y étions déjà passé il y a quelques années lors d’un séjour à New York mais être si proche et ne pas aller s’émerveiller à nouveau devant cette merveille naturelle serait vraiment dommage.

Nous arrivons le midi et c’est noir de monde ! Le truc dommage, c’est que les chutes du Niagara sont devenues une sorte de Disneyland, partagé entre la frontière américaine d’un coté, et canadienne de l’autre. Il y a des hotels bien sûr, mais aussi casinos, parc aquatique, grande roue et attractions en tout genre. Bref, ça n’a plus grand chose à voir avec un lieu naturel.

Mais quelle claque !

Pour les stats, les chutes du Niagara sont loin d’être les plus hautes chutes du Monde, mais ce sont les plus puissantes d’Amérique du Nord, et parmi les plus larges.

La suite, ce sera Niagara on the Lake, beaucoup plus paisible. C’est un petit village très charmant entourés de vignobles.

Bon, on le dit pas trop fort, mais les vins sont meilleurs en Colombie Britannique 🙂

Le lendemain, nous passons rapidement à Elora Gorge, où l’on peut faire de la bouée dans des rapides. Malheureusement, il y a trop de monde ce jour là, jour férié oblige…
Pas grave ! Nous irons à la plage.

Le soir, nous profitons de notre logement, en prenant l’apéro au bord d’un lac. Bon pas trop longtemps non plus. Les moustiques attaquent !

Le lendemain, nous prenons un bateau pour découvrir les épaves échouées au large de la Péninsule Bruce et visiter Flowerpot Island.

Des piliers rocheux forment comme des pots de fleurs, d’où le nom de l’île. Le temps, menaçant le matin, s’éclaircit, et nous laisse apercevoir une eau turquoise transparente. Quelle beauté !

Cet endroit est un petit coin de paradis. Nous passerons une bonne partie de la journée à marcher, jusqu’au phare avant de revenir par la forêt.

Le retour, en speedboat, surprend certains…

Après cette étape, nous prenons un ferry pour nous rendre sur la plus grande île du lac Huron, Manitoulin. Il s’agit aussi de la plus grande île lacustre du monde.
Pour info, le lac Huron est l’un des cinq Grands Lacs de l’Amérique du Nord. Issu de la fonte des glaces, il peut atteindre une profondeur de 230 mètres et fait plus de 300 kilomètres de long. C’est vous dire la réserve d’eau !

Admirez la vue de notre logement…

Après un repos bien mérité (et un barbecue bien sûr), nous prenons la voiture vers les chutes Bridal Veil, où il est possible de se baigner.

Un court sentier nous emmène ensuite à un charmant village, quoique resté dans le passé. Nous arrivons sur une plage toute mignonne et une chocolaterie.

Nous finirons la journée à la plage. Comme vous pouvez le voir, l’île est encore très peu exploitée. C’est un atout, quoique l’on se sent très isolés. Nous n’avons même pas pu trouver un restaurant où manger…

Allez, je dois y aller, mon kayak m’attend…

A suivre.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.