Expédition Caribou
Nature Ville

Algonquin Park & Mille-Îles

Share Button

Nous quittons maintenant le lac Huron et Manitoulin pour le parc Algonquin situé sur la route qui mène vers Kingston.

Nous arrivons à notre logement, ce sera une auberge ce soir. La chambre est très petite (ou cosy au choix) mais le lieu est vraiment sympa : au bord de la rivière avec kayak, sauna, coin canapé avec jeux, et un jardin potager !

Le lendemain, réveil matinal pour faire une sortie avec un guide du parc à la découverte des oiseaux. On en a pas vu beaucoup mais la marche était très agréable.

(Une tortue sur une branche à droite)

La suite, c’est une randonnée (Booth’s Rock) dans le parc toujours, pour prendre un peu de hauteur et admirer le lac Rock. Ça monte un peu, mais rien de bien sérieux à coté de ce que nous faisons ici, en Colombie Britannique.

Le point de vue et les couleurs sont superbes. On aurait peut être du se dépêcher un peu plus si on avait su l’averse qui nous attendait !

C’est une boucle, et au retour, nous longeons le lac.

Dernier arrêt à un autre endroit du parc.

Très belle expérience quoique trop courte. Nous aurions bien voulu rester plus longtemps pour voir loups, élans, ours ou castors qui peuplent le parc, et qui sont restés discrets ce jour là…

Nous arrivons dans la soirée à Kingston, qui fut la première capitale du Canada.

Le lendemain, avant dernière journée de notre séjour, nous décidons de partir à la découverte des Milles Iles, archipel situé dans le fleuve Saint-Laurent. On compte en tout 1 865 îles. Certaines sont très grandes, et d’autres ne laissent la place qu’a une petite maison et son jardin.

Nous arrivons au Thousand Islands Bridge, qui permet de rejoindre le Canada et les Etats-Unis. Et oui, ce territoire est en fait partagé entre les deux pays.

Quelques photos de famille !

Le point culminant de la croisière, c’est le Château de Boldt. Il fut commandé par un riche américain, mais les travaux s’arrêtèrent à la mort de sa femme. A l’abandon, le château fut racheté par l’administration du pont des Milles-Île, qui le restaure au fur et à mesure grâce aux fonds issus de l’exploitation du site.

Nous prenons la route du retour et tombons sur cette petite île. Pas mal !

Et quelques oiseaux.

Voilà, c’est la fin de notre séjour en Ontario. A très vite pour de nouvelles aventures ! 🙂

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.